Auto stop

Ass

Auto stopC’est il y a déjà quelques années. Il devait être vers les 1h du matin j’étais resté tard au travail et je rentrais chez moi. En passant par le boulevard pas loin d’une porte vers le periph’ je vois une femme qui semble faire du stop, je m’arrête et là je réalise que c’est une trans, je baisse ma vitre et avec un fort accent espagnol elle me demande si je peux la ramener chez elle, elle me donne l’endroit. Personne ne m’attendais, je lui fais signe que oui et lui ouvre la portière, pendant qu’elle s’assoit je jette un œil sur des cuisses que sa petite jupe cache à peine et sur des mamelles que son top a du mal a contenir. Elle me demande si je peux prendre aussi sa copine qui est quelques mètres plus bas. J’accepte et la copine s’installe à l’arrière. J’ai a peine redémarrer que celle sur le siège passager pose sa main sur mon entrejambe et entreprend de déboutonner ma braguette, je commence à bander et après avoir passer une vitesse je pose ma main sur sa cuisse et la remonte doucement jusqu’à une bosse qui laisse deviner un engin de belle taille. Elle rit en me traitant de cochon écartant elle même son petit slip en dentelle elle sort une queue qui déjà bien raide et qui comme je l’avais deviner était énorme, pas loin de 20 cm. Je m’en empare aussitôt pour la branler. akdeniz escort Il faut dire que bien qu’aimant les femmes je suis depuis tout jeune attiré par les bites, depuis l’âge de 13 ans je n’ai jamais laisser passer une occasion d’en branler et sucer une. Quant à ma pastille elle a été dépucelée par un kiné chez qui j’étais en rééducation après une chute de vélo quand j’avais 14 ans et depuis elle a été visitée à maints reprises. Sa queue est comme je les aime dure, raide, épaisse. Je l’entends qui parle en espagnol a sa copine et je me retourne pour jeter un coup d’oeil, la copine s’est installée au milieu de la banquette arrière, elle a retroussé sa jupe et tient dans sa main une bite encore plus grosse que celle que je suis en train de branler, un vrai pieu. Elle me prend la main et la dirige vers cet engin que je me mets à branler à son tour. Arriver à un feu rouge je m’arrête et là ma voisine me pose sa main sur la nuque et m’oblige a me courber, je me laisse faire et ouvre ma bouche, elle y enfonce sa queue et tout en pressant sur ma nuque commence un jeux de va et vient. Et oui elle me baise la bouche pendant que je branle sa copine sur la banquette arrière et elle me la baise vigoureusement. Elle ne me lâche que quand le feu passe mezitli escort au vert. Au feu suivant le manège recommence et continua ainsi encore 2 fois de suite. Elles échangèrent quelques mots en espagnol, langue que je ne comprends pas puis me dire de m’arrêter et descendirent de la voiture. Nous étions arrivés ? Non elles échangèrent leur place et me dirent de redémarrer et au feu suivant ma tête est à nouveau saisie et je me retrouve avec dans la bouche un énorme pieu de chair qui m’étouffe presque, le baisage, je devrais dire le défonçage de ma bouche reprend. Après avois roulé encore quelques minutes tout en branlant alternativement l’une et l’autre de ses bites elles m’indiquent une allée dans laquelle m’engager, au bout il y a un parking désert et obscur sur lequel je m’arrête. La trans a côté de moi descend et vient ouvrir ma portière et me fait signe de descendre. Je suis a peine sorti de la voiture que d’un coup elle de défait mon pantalon et le baisse ainsi que mon caleçon jusque sur mes chevilles. Elle s’empare de ma bite bien raide et l’astique de quelques va et vient lui donne quelques claques puis ouvrant la portière arrière elle m’ordonne de monter et me mettre a 4 patte sur la banquette arrière. Pour bien se faire comprendre elle yenişehir escort me claque le cul de 2 bonnes tapes bien sonores. Je grimpe et aussitôt l’autre me saisit la tête a deux mains et l’attire vers sa bite que je ne peut faire autrement que me mettre a la pomper. Pendant que ma bouche est fermement baisée deux mains m’écartent les fesses et je sens de la salive couler le long de ma raie, puis 2 doigts qui me pénètrent et se mettent à me travailler. Ces doigts furent bientôt remplacés par une des plus grosses queue qu’il m’ai été donné d’encaisser, si je n’avais eu cette autre queue en bouche j’aurais hurlé de douleur. Mais la douleur a vite fait place à un plaisir intense et sans me retenir j’ai giclé sur la banquette. Sa copine a laché ma tete puis est sortie de la voiture pendant que mon enculeuse se retirait et me faisait me coucher sur le dos. Elles ont interverti leur place et pendant que la deuxième m’enculait à son tour l’autre me faisait gober ses couilles tout en se branlant. Elle finit par me lâcher son jet de foutre sur le visage pendant que l’autre jouissait dans mon cul. Elles se rajustèrent me gratifièrent d’un « Merci chéri » et partirent en riant en me laissant là couché sur la banquette le visage couvert de foutre et le cul en compote. Je me suis essuyé tant bien que mal, rhabillé et je suis rentré chez moi me doucher et me coucher. Depuis je suis repasser plusieurs fois là où je les avais prises en espérant, mais je ne les ai jamais revues. J’ai toutefois fait d’autres rencontres qui furent loin d’être décevantes

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort gaziantep rus escort erotik film izle escort ümraniye escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy çankaya escort buca escort ensest hikayeler gaziantep escort izmir escort beşiktaş escort marmaris escort fethiye escort trabzon escort izmir escort kayseri escort kocaeli escort kocaeli escort izmir escort gaziantep escort kocaeli escort bayan bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bahis siteleri bahis siteleri bahis güvenilir bahis illegal bahis canli bahis webmaster forum