De compagnon à cocu soumis

Babes

De compagnon à cocu soumisCela faisait maintenant 2 ans que j’étais en couple avec Alexandra. Ce qui était ma fierté principale et l’objet de beaucoup de questionnements cachés dans notre entourage. Alexandra est une blonde aux cheveux longs d1m72 pour 64 kilos, des yeux verts et une magnifique 90C ferme et rond. Tandis que moi je fais 1m78 pour 73 kilos cheveux courts et châtain, pas particulièrement musclé et un peu flasque. D’autant qu’on ne peut pas dire que j’ai la gueule de Georges Clooney.La question était pourquoi était-elle avec moi ? La vérité était qu’au début de notre relation j’avais une travail à responsabilité qui me donnait une certaine prestance. C’est ce qui lui avait plu chez moi, en plus d’une certaine envie de se caser pour être “tranquille”. En réalité je ne faisais que subir les choses à mon travail et c’était mes subordonnés qui faisaient le travail à ma place. Cela a fini par se savoir au bout d’un peu plus d’un an tout de même et j’ai été renvoyé et perdu beaucoup de crédit auprès d’Alexandra , d’autant qu’a 25 ans elle aussi, elle réussissait parfaitement professionnellement en étant une gestionnaire de patrimoine reconnue.Après mon licenciement j’ai retrouve des boulots mais jamais très satisfaisant, enchaînant les déceptions. Tous ces événements avaient pesé sur notre couple qui se dégradait à vue d’œil.Dispute constante, enfin surtout Alexandra qui criait, baisse de libido, d’amour et désir de sa part, plusieurs problèmes érectiles pour moi plus rien n’allez dans notre couple. Il est vrai que je ne m’en préoccupais pas tellement pensant que quoi qu’il arrive notre couple était plus fort que tout et ça allait finir par passer. Même si depuis quelques semaines Alexandra était vraiment bizarre, passant plus de temps à l’extérieur de l’appartement, effaçant l’historique et j’avais même remarqué que pour la bahis firmaları première fois elle avait fermé le tiroir de sa commode à clé. Je décidais de ne rien dire pour ne pas réveiller d’éventuels tensions et comptait sur la patience pour rabibocher les choses entre nous.Un beau jour je regardais la télé quand Alexandra rentra, je me levais pour lui parler quand en me retournant je vis un homme, un beur très bien bâti. Il faisait au moins 1m85 et devait bien faire dans les 80 kilos. Il avait un regard fermé, il me regarda de haut en bas avec mépris. J’allais donc pour lui dire bonjour quand Alexandra me pris par le bras et m’amena dans la chambre en me signifiant qu’il fallait qu’on parle. Juste avant de refermer la porte elle dit à son ami, Kader, d’attendre sur le canapé qu’elle n’en avait pas pour longtemps.A peine la porte fermé elle me dit :”On va passer par quatre chemins Marc entre nous ça ne va plus.- C’est pas si grave que ça quand même, lui répondis-je- De toute façon on pourrait rester comme ça 10 ans tu ne remarquerais rien, on  en baise plus, on ne parle plus tu ne t’en rends même pas compte, me répondit-elle en prenant un ton moins calme- Si je le remarque mais ça va passer Alex, je me disais que cela calmerait les choses- Mais dans quel monde tu vis sérieux ? Déjà tu ne fais rien je ne vois pas comment ça aurait pu passer et puis arrête regarde toi en face tu n’arrives plus à me faire jouir, avec ta situation ta virilité n’existe plus si elle a déjà existé, enfin de toute façon on va pas en reparler une énième fois c’est mort entre nous ok ?! Moi je suis jeune j’ai envie de profiter, d’être avec un mec qui me plaît, après je ne suis pas stupide on a une bonne situation et je suppose que tu m’aimes toujours non ?, malgré la v******e de ses propos elle restait impassiblement froide en face de moi me fixant en attendant kaçak iddaa la réponse- Ben oui… moi je t’aime toujours mais, elle me coupa net- C’est bien ce que je pensais donc voila la situation Marc, Kader que tu as vu dans le salon c’est mon amant . On va être clair lui au moins il me baise, c’est un vrai mec il me fait jouir, il a envie de moi. Ce que je te propose c’est qu’on reste ensemble pour notre situation mais Kader a une exigence, il accepte de marcher comme ça si tu deviens un bon mari cocu soumis. Et à force de m’en parler il m’a convaincu. Elle s’arrêta de parler quelques instants, pour aller ouvrir le tiroir de sa commode. Je restais muet, sonné par la situation. Elle en sortit une boite pleine d’objet sexuels, god, dildo, cage de chasteté et j’en passe, ainsi que des tenues très affriolantes avec de la lingerie. Elle repris alors son discours :- Franchement j’ai regardé sur internet, j’en ai parlé avec Kader et on veut bien te garder mais tu seras notre esclave, notre pute on va te soumettre et faire de toi un bon chien a notre service. Si je te dis tout ça c’est parce que je te vois et je me dis que je suis sur que ça te plairait, quand je vois tes réactions et tes actions ça correspond à la description des lopettes cocu soumises qu’on voit sur internet. D’ailleurs Kader veut que là ce soir on commence directement par t’attacher et qu’il me démonte littéralement devant toi ne pouvant que regarder un vrai mec baisé sa copine. Alors t’en dis quoi ? Je ne t’oblige à rien tu ne veux pas, on arrête là, on se quitte et on déménage chacun de notre côté aucun problème.- Devant l’urgence de la réponse à donner et un sentiment naïf me disant que j’aurais toujours la possibilité de la reconquérir je répondis un timide mais audible, Oui je suis d’accord je t’aime encore je te ferais changer d’avis- Parfait je m’en doutais, kaçak bahis et l’espoir fait vivre c’est bien.Elle sortit de la chambre et dit à Kader :- T’avais raison il a dit ouiCe à quoi il répondit :- ça se voyait avec sa tête de lopetteIl arriva alors dans la chambre et me dit :- T’attends quoi pour te foutre à poil connasse ?Sans réfléchir je m’exécutais et je me retrouvais donc complètement nu face à lui, sa première réaction fut :- Putain c’est pas la taille de ton clito qui va me faire de l’ombre salope, dit-il en rigolant de manière audible.Il prit alors les cordes posés sur lit et m’attacha à la chaise face au lit pour que je ne puisse rien manquer du spectacle.Il me baillona, et m’enfila la cage de chasteté qu’il ferma à clé même si selon ses mots avec un clito de cette taille c’est inutile. Avant d’appeler Alexandra il se pencha au niveau de ma tête et murmura à mes oreilles :- Non seulement la tu vas voir ce que c’est qu’un vrai mec, je vais défoncer ta meuf devant toi salement pour que tu sentes bien le truc passer sale chienne, mais ce n’est que le début. La j’ai réussi à lui faire acheter ce qu’il fallait pour qu’elle te soumette et te baise mais ce qu’une question de temps avant que je la convainque de te transformer en pute et te faire tourner par d’autres mecs. Et crois moi j’ai déjà parlé de toi à pas mal de monde tu vas devenir la pute du quartier salope. Je restais figé les yeux regardant droit devant trop honteux pour croiser son regard. C’est alors qu’il me mit une énorme claque me tira la tête en arrière par les cheveux,  pour avoir ses yeux en face des miens et me dis :- T’as pas encore compris sale chienne quand je te dis un truc je veux entendre oui Maitre !- Moui Maitrme, tentais-je de prononcer à travers le baillonIl me remis une gifle mais cette fois-ci pour me féliciter en me rappelant bien que c’était la dernière fois que j’oubliais.Il appela alors Alexandra en même temps qu’il retirait son pull laissant apparaître une carrure bien développé et des muscles apparents.Ce n’était que le début d’une longue dépravation…

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort didim escort escort ümraniye markantalya escort ataşehir escort kadıköy escort maltepe escort adapazarı escort adapazarı escort gaziantep rus escort izmir escort buca escort izmir escort ensest hikayeler ankara escort gaziantep escort gaziantep escort bursa escort kocaeli escort bayan bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort brazzers porno bahis siteleri bahis siteleri bahis gvenilir bahis illegal bahis canli bahis adapazar escort webmaster forum