Les chroniques érotiques d’Emilie

Alex Grey

Les chroniques érotiques d’EmilieUn week-end parfait…l’année qui a suivi la découverte de notre homosexualité (voir l’histoire Ma première fois…) nous sommes allé passé un week-end au Puy du Fou, en compagnie d’Alex le frère de Justine (il venait d’avoir son permis de conduire), et Line sa copine……Tout était réuni pour que cela soit une réussite, du beau temps, de belles attractions et surtout pas trop de monde ce qui nous a évité des attentes interminables…….le samedi soir après avoir regardé la Cinéscénie , spectacle grandiose en plein air, nous avons rejoint nos chambres, Justine et moi; pour limiter les frais (l’excuse pour cacher des choses peu avouables…mais si bonnes…!) faisons chambre commune avec un grand lit pour nous deux. Nous étions sur le lit, en culotte et T-shirt, en train de “papoter” sur la journée et le spectacle que nous venions de voir… Quand notre attention est attirée par des halètements venus de la chambre d’à coté, occupée par Alex et Line, la main devant la bouche nous pouffons de rire… l’œil amusé… complices, avec une même pensée : “ils sont en train de le faire”… …Nous sachant tout a coté, Line essaye de se faire la plus discrète possible, mais Alex doit être “un très bon coup”…et il lui “fait trop bon” car elle semble ne pas pouvoir se retenir… rapidement ses halètements se transforment en gémissements et emplissent notre chambre… Bien sur notre conversation est arrêtée.. tout ouïe a ce qui se passe a côté… avec une excitation qui monte et qui se change rapidement à une envie irrépressible de jouissance… et dans nos ventres une chaleur de plus en plus grandissante……Mais la jouissance de Line est trop forte, Alex “la fait de plus en plus belle”, et au moment de l’orgasme, Line ne peut retenir un râle de plaisir “à réveiller tout l’hôtel”….De ses sons plus qu’érotiques… des images que nous en faisons… il n’en faut pas plus pour que des idées et des envies cochonnes nous prennent… Nos tétons pointent, nos chattes sont déjà bien mouillées… plus besoin de se parler, l’on se connait trop bien; d’un même mouvement illegal bahis culottes et T-shirts volent dans la chambre et Justine en profite pour prendre l’initiative… …Sa bouche descend sur mon cou, provoquant de délicieux frissons…. gobe mes seins, les lèche, les suçote, les taquines… Puis descend le long de mon ventre, s’affaire dans mon nombril, continue à descendre lentement pour arriver sur ma coquille qu’elle ouvre de sa langue; léche , la nettoie de son jus… relève la tête, me sourit, remonte vers moi, pour m’embrasser et me faire gouter ma liqueur…. Puis Juju se couche sur le dos, ferme les yeux…. a mon tour je m’occupe d’elle, l’embrasse, lui suce la langue, ma bouche descend sur ses seins tandis que ma main lui caresse le ventre. Je suce ses tétons avec ravissement, les titille, les pinces…. ma main continue à descendre, écarte sa petite fente, trempe, y trouve une hampe et un bouton tout gonflé. je le masse avec douceur, comme elle aime que je le lui fasse, encore… et encore. Quand je sens qu’elle vient, je masse aussi fort que je peux. Sa bouche s’ouvre à la recherche d’air, ses yeux s’écarquillent… j’y plante les miens… alors que des gémissements sortent de ses lèvres, je la bâillonne de ma bouche et de ma langue. Je ralentis, me fais plus gentille sur son clito… et c’est l’extase pour Juju, dans son orgasme, ses yeux me donnent tout l’enchantement qu’elle ressent… ma main trempée abandonne son bijou… et comme elle, je lui fais gouter et lécher son propre plaisir……Nous sommes serrées l’une contre l’autre, les yeux fermés… Justine reste un long moment sans bouger, puis me donne de petits baisers… le front, mes yeux, picore mon nez, suce le lobe d’une oreille…. puis le bas-ventre… NON… ! PAS ÇA… !! je vais crier de plaisir, quelle honte demain devant Line et Alex ! Trop tard… ! Sa langue s’introduit dans ma fente toute trempée, ses mains serrent mes fesses… je deviens prisonnière de sensations incontrôlables qui se propagent dans tout mon corps. La chaleur monte dans mon ventre, rayonne dans mes seins. Je halète, murmure des mots, illegal bahis siteleri l’encourage… je grogne, balbutie… et quand à mon tour “j’explose” sous sa langue coquine, j’écrase mon visage dans l’oreiller pour étouffer mes cris… Lentement, mon corps se détend, alors que de sa langue Juju caresse mes lèvres, m’ouvre la bouche et me la donne à sucer. Puis enlacées l’une contre l’autre, cuisses dans entrejambes, nous nous endormons bienheureuses… Alors que dans la chambre d’à côté Line est remonté pour un tour de plus sur son manège a plaisir… La nuit sera courte……Au petit déjeuner, les yeux cernés, fatigués d’avoir trop jouis, nous nous dévisageons avec des petits sourires qui en dise plus long qu’une longue discussion……Cette deuxième journée fut aussi riche en émotions et sensations que la précédente, nous avons pu faire le tour des attractions manquées la veille et visités les différents sites……mais voila toutes les bonnes choses ont une fin;… Et il a fallu reprendre la voiture la tête pleine de bons souvenirs……Voilà !… nous sommes sur le chemin du retour qui s’annonce long puisqu’il nous faudra plusieurs heures pour rejoindre notre “port d’attache”……La nuit est tombée…La fatigue du week-end, le peu dormi de la nuit dernière (hé oui ! on ne peut pas tout faire, baiser et dormir^^ !) le ronronnement de la voiture, au demeurant très confortable… tout le monde est assoupi, sauf Alex attentif a sa conduite, écoutant de la musique sur la radio de bord… J’ai également remarqué qu’il a relevé le rétro intérieur pour ne pas être ébloui par les véhicules venant de l’arrière. De plus, ne nous entendant plus, il a jeté œil à l’arrière et constaté que nous dormions… Enfin !…pas moi… je rusai… car j’avais envie de faire jouir Justine qui habillée d’une robe courte légère très échancrée, est venue s’appuyer sur mon épaule et somnole… nous sommes cachés de l’avant par le siège de Line (qui dort aussi)… la robe de Juju est bien remontée, et montre sa culotte… d’où mon excitation et mon envie de la toucher, la caresser, la faire jouir… canlı bahis siteleri Je pose une main sur sa cuisse, tout en lui murmurant un scénario érotique à l’oreille, qui la fait émerger les yeux fatigués … devant sa passivité je pousse mon audace et lui caresse les seins et les tétons qui se sont érigés (elle ne porte pas de soutien) par l’échancrure. Doucement ma main remonte jusqu’à son entrejambe… écarte sa culotte, je la tire pour la faire un peu descendre (elle lève légèrement les fesses pour me faciliter la tâche…voyez qu’elle a envie la petite polissonne….!!) j’insère un doigt entre les lèvres de sa chatte déjà bien mouillé et avec sa cyprine je caresse son clito. Juju respire plus fort et plus rapidement… j’accélère mon mouvement sur son bouton d’amour… J’ouvre l’entrée de son vagin … et pousse un puis deux doigts a l’intérieur… Juju halète, je la sens mouiller…ma main est trempe…. J’aurais voulu l’embrasser, goûter sa langue et la caresser partout mais je dois me retenir, vu la situation on ne peut pousser plus loin les caresses…. L’entendre jouir silencieusement m’excite au plus haut poin…je suis sur le point de jouir sans me toucher, rien que les cuisses sérrées !! je suis trempe…!! ce qui me pousse à accélérer le mouvement de mes doigts. Elle émet de petits gémissements qui (merci mon Dieu !) sont étouffés par le son de la musique… j’accentue mes caresses, alternativement, lui massant le clito et la pénétrant avec ferveur… Je sens qu’elle est prête à partir “dans un autre monde” et a crié son bonheur, je lui murmure(pour la discrétion) de se mordre le poing au moment de l’orgasme … elle ferme les yeux ,me serre la cuisse de son autre main… se raidit…tremble…et au moment où elle explose, une giclée de cyprine coule sur mes doigts… Ses yeux me remercient. Sa jouissance m’a tellement excité que je suis partie en même temps qu’elle, avec elle, en faisant un effort surhumain pour contrôler ma jouissance et mon orgasme … et mes cris… mais ma culotte et mon jeans portent les stigmates de mon plaisir… (les sièges aussi doivent être humide…!) Revenue à nous, toujours blotties l’une contre l’autre, nous nous sommes endormies pour de bon, fatiguées de toutes les émotions de ce week-end parfait… Prêtes à revivre les mêmes choses……Mais cela est une autre histoire… !

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort didim escort escort ümraniye markantalya escort ataşehir escort kadıköy escort maltepe escort adapazarı escort adapazarı escort gaziantep rus escort izmir escort buca escort izmir escort ensest hikayeler ankara escort gaziantep escort gaziantep escort bursa escort kocaeli escort bayan bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort brazzers porno bahis siteleri bahis siteleri bahis gvenilir bahis illegal bahis canli bahis adapazar escort webmaster forum