Présentation de Caro à Jean et Annie..(suite4)

Amateur

Présentation de Caro à Jean et Annie..(suite4)                  Nous passâmes au salon pour prendre le café, Annie et Jean s’installèrent sur le canapé deux places tandis que je m’asseyais entre la mère et la fille sur le canapé trois places. Annie nous servi le café dans une pause que j’ai toujours et que je trouve encore aujourd’hui très sexy, érotique, jambes tendues légèrement entrouvertes, offrant à nos vues son cul et un peu de sa chatte, seins pendants. Jeanne ne put quand Annie près d’elle fit le service de lui caresser la jambe et de la complimenter ” Tu es belle ma chérie “, Annie se tourna vers ma belle mère la remercia et déposa un baiser sur la bouche.L’ambiance ne tarda pas à se faire plus chaude, Annie était lovée contre son chéri, tandis qu’elle lui faisait des papouilles elle déboutonna son gilet pour mieux caresser son torse, ses mains descendirent s’occuper de la ceinture, de la braguette. Il en fut de même pour moi, belle maman s’occupant du gilet, Caro du bas, je roulais des pelles à l’une puis à l’autre. Je me retrouvais vite nu comme un vers, idem pour mes deux partenaires.Caro entre mes jambes était penchée sur ma queue, qu’elle faisait entrer et sortir de sa bouche, sa langue la caressant sur toute sa longueur. Dans le même temps Jeanne avait porté un sein à sa bouche qu’elle pétrissait, elle titillait, mordait le téton, je caressais Jeanne, qui déjà mouillait, je la questionnais ” Tu mouilles en permanence belle maman ” ” Oui pratiquement “, j’apportais une correction à sa position et demandais à ma chérie de placer mon membre dressé dans sa mère. Caro écarta les lèvres du vagin, s’aperçut que sa mère n’avait pas mit ses pendants d’oreille à ses lèvres, y fit glisser un trait de salive, halkalı escort embrassa ma queue ” Fais ton œuvre , fais la bien mais ne te fatigue pas trop “.Sitôt prise, Jeanne soupira d’aise, son bassin se mit en action, d’avant en arrière puis dans tout les sens, je demandais à Caro de rejoindre Annie, elle était à genoux entre les jambes de Jean, la tête posée sur le bas ventre, Caro lui caressa les fesses, Annie releva d’instinct un genoux, Caro s’allongea sur le dos, la bouche au niveau de la chatte de ma tante.Jeanne imprimait le rythme, ses yeux dans les miens elle dardait sa langue, aurait voulu que je l’embrasse goulument, mais sa tête était trop éloignée de la mienne, il aurait fallut changer de position et je voulait son corps à disposition de mes mains, je pétrissais ses mamelles, pinçais, torturais ses tétons, les lui donnait à sucer, je jouais à faire glisser la perle sur son clito, le plaisir montait en elle.Tout bas elle me demanda de lui dire les mots, je faisais mine de ne pas avoir compris et lui disais que j’étais fier d’avoir une si belle et si avenante belle maman ” Non pas ça ” je reprenais, d’avoir la notable, la bourgeoise du village pour belle mère, une Maitre, elle m’interrompit ” Non c’est pas ces mots là ” ” Ah ok que tu es une belle maman très coquine ” ” Non que je suis mère très salope, une vielle pute, une poufiasse ” je rajoutais ” Une chienne ne chaleur ” ” Ouii, je te promet d’être pour toujours ta pute ” ” Ta fille aussi me la promis “, je tapotais sur son clito, claquais sa chatte, elle coulait de plus en plus, sa respiration accélérait. C’est alors que Jeanne se leva subitement, Caro se redressa, échangea un baiser avec Jean taksim escort puis sa bouche remplaça celle d’ Annie sur la queue de mon oncle, je fis remarquer à Jeanne comme sa fille était une bonne salope, Jeanne acquiesça et ne put que le reconnaître. Jean émis un plaisir de contentement ” C’est bon “.Jeanne revint ave des draps de bains sur les bras, en déposa près de nous et près de Caro ” J’avais oublié les fontaines “.Revenue près de Caro, cette dernière tira Annie par un bras lui signifiant de s’allonger, Caro se lova contre elle, mit un doigt sur sa bouche, Annie compris aussitôt elle ouvrit la sienne et réceptionna le sperme qui coulait et échangèrent un baiser langoureux. Je besognais toujours Jeanne, variant le rythme, je sortais ma queue pour claquer le clito, elle jouissait, coulait, les murs tremblaient, j’essuyais. Je fis une pose, Jeanne redescendait, Annie et Caro étaient tête bêche en 69, Jeanne sur Caro. Cette dernière releva la tête et dit ” Tu as raison de faire une pose, souffle, nous sommes trois, Jean a explosé en vol, il va mettre un peu de temps à revenir “. Caro me fixant intervint ” Appel Joao “.J’avais pas prévu de présenter mon frère de cette façon, mais plutôt autour d’une table, les trois belles insistèrent, je cédais et l’appelais.Il était tard, il avait donné son dernier cours, après une douche il s’apprêtait à se coucher, je sus le convaincre, lui expliquais la route à prendre. Jean et moi sur le canapé contemplions, nos sexe en érections, les trois salopes qui n’étaient pas restées inactives, après des embrassades, des caresses, elles étaient sur le sol, la bouche collée à la chatte d’une, elles formaient un triangle et c’est dans cette position şişli escort que Joao les trouva quand je le fis entrer dans le salon, pas besoin d’explication, il était dans le feu de l’action, il savait à quoi s’attendre. je lui présentais Jean.L’apercevant elles se relevèrent, s’essuyèrent la bouche et vinrent vers nous. Je commençais les présentations par Annie, mon frère ajouta ” Annie l’initiatrice ” et il continua ” Donc Jeanne ta belle maman et Caroline ta chérie ” ” Mesdames je suis enchanté ” Annie intervint ” Je vois que Phil t’as déjà tout dit, tout expliqué ” “oui ” ” Tu n’es pas choqué par cette situation ?”  ” Non, nullement et comme dit ma copine tant que cela ne fait souffrir personne c’est le principal “Annie pris place sur un des canapé entre Jean et Joao, sur l’autre canapé moi entre la mère et la fille. Elles étaient restées nues, Jean et moi également, les regards de Joao allaient de l’une à l’autre. Nous primes une collation, les mains d’Annie étaient déjà posées sur les cuisses des deux hommes, tandis que mes deux salopes étaient un peu plus entreprenantes;Quand la main posée sur la cuisse de mon ami s’aventura un peu plus, elle rencontra la chose, sans doute déjà dure, Annie ne pu laisser échapper un ” Ah ouii quand même “, elle se tourna vers Jean ” Chéri je peux ” ” Mais bien sur ” répondit Jean.Annie se leva imité par Joao, elle déboutonna sa chemise, l’enleva, caressa son torse glabre, ses abdos, l’embrassa, desserra la ceinture du pantalon, se mit à genoux, descendit la braguette, tira sur le pantalon et là la chose en érection sauta au visage de ma tante qui poussa un petit cri de surprise, la mère et la fille demandèrent à Annie de se décaler et à la vue de ce membre firent montre de gourmandise.Toutes trois encerclèrent mon ami, le caressèrent comme si elles se trouvaient devant la statue d’Apollon, Annie toujours à genoux le pris en bouche, Caro c’est sa bouche qu’elle prit, tandis qu’une main était posée sur la tête d’Annie et sa mère caressait les fesses musclées.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort gaziantep rus escort erotik film izle escort ümraniye escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy çankaya escort buca escort ensest hikayeler gaziantep escort izmir escort beşiktaş escort marmaris escort fethiye escort trabzon escort izmir escort kayseri escort kocaeli escort kocaeli escort izmir escort gaziantep escort kocaeli escort bayan bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bahis siteleri bahis siteleri bahis güvenilir bahis illegal bahis canli bahis webmaster forum